EMPLOI
Entreprenariat féminin : les commerçantes du marché Gouro au cœur de l’économie ivoirienne
6 avril 2017
PAR MAIMOUNA BARRY
Défiler pour plus d'information

L'HISTOIRE CONTINUE

Dans notre société actuelle, nous assistons avec admiration a la prise d’initiative des femmes dans plusieurs secteurs d’activités. Notamment, les femmes du marché Gouro d’ Adjamé.

Leurs visées managériales n’a rien à envier à toutes ses personnes qui se disent intellectuelles ou bureaucrates.

Situé en plein cœur d’Abidjan, rendez-vous dans la commune d’Adjamé. Vous y trouverez, un espace appelé le marché Gouro. La nuit, il fait office de dortoir à ses courageuses dames venues de diverses contrées du pays avec leurs denrées.

Les femmes commerçantes travaillent en étroite collaboration avec les agricultrices et les producteurs, organisent les collectes de produits vivriers à l’intérieur du pays, s’occupe de l’acheminement jusqu’à la livraison au marché Gouro et dans d’autre marche annexe durant toutes les périodes de l’année.

Nous constatons une forte collaboration entre les commerçantes et les coopératives vivrières.

Nous devrions nous rappeler de cette femme du nom de IRIE Lou Colette.

Battante et attacher au travail, elle fut la présidente fondatrice de la fédération nationale des coopératives du vivrier de Côte d’Ivoire (FENACOVICI) avec plus de 5000 membres. Elle qui n’a jamais eu de formation scolaire académique.


Par Maimouna Barry


SONDAGES ASSOCIÉS

Aucune sondage associé.

IMAGES SÉLECTIONNÉES

Aucune image sélectionnée

ARTICLES ASSOCIÉS

Aucun article associé.

ARTICLES ARCHIVÉS

FILTRER

LISTE